• Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

HISTOIRE

En 1969, Patrice Moullet, fondateur du groupe Alpes, s’allie avec la grande artiste française Catherine Ribeiro, légende de cette période musicale. Il devient compositeur des 9 albums qu’elle enregistrera, jusqu’à la fin du groupe arrêté en 1982. Avec elle, Patrice arpentera le monde entier, de Cuba à Tokyo, en passant par les Etats-Unis. Il accompagnera sur scène l’artiste avec deux instruments de sa création, qui ont constitué le son du groupe : le Percuphone, et le Cosmophone. Dès la fin du groupe, Patrice se consacre tout de suite au développement de ses instruments de musique originaux.

En 1984, Patrice Moullet rencontre Jack Lang, Ministre de la Culture, et Danielle Mitterrand, épouse du Président François Mitterrand, à qui il présente le premier instrument de sa création destiné au public, lors de l’une des principales expositions culturelles européennes, la “Création Arts et Nouvelles Technologies”, à la Chartreuse de Villeneuve-les-Avignons. Plus de 10 000 personnes joueront, lors de cet événement, sur l’instrument, l’un des premiers au monde utilisant les technologies numériques de pointe de cette période, qui aura nécessité plus de 10 prototypes.

A la suite de l’événement de la Chartreuse, Patrice Moullet devient nationalement reconnu en tant que pionnier du développement d’instruments originaux, et participera à toute une série d’événements : déplacements dans les grands lieux culturels mondiaux, Ariane Mnouchkine, le Théâtre du Soleil. En 1989, Patrice Moullet se lance le défi de créer toute une série d’expositions monumentales. En 1990, suite à l'exposition monumentale de trois semaines au Grand Palais, il ouvre l’Atelier d’Expérimentation Musicale (AEM) à la Défense (convention avec l'Etablissement Public pour l'Aménagement de la Défense, l'EPAD, aujourd'hui Defacto) et s’entoure d’une équipe de musiciens, danseurs, ingénieurs, scénographes. Il va peu à peu axer ses projets sur le handicap et la pédagogie en travaillant avec des éducateurs et enseignants. Il coordonne ainsi des activités de recherche et de création, utilisant l’ensemble de son « instrumentarium ».

En 2003, Patrice Moullet crée l’association Musaïques afin de structurer ses deux activités : la création d’instruments de musique originaux liés aux nouvelles technologies, et la création d’événements mettant en scène ces instruments. Il décide alors de développer grandement l’aspect “social” de ce projet. S’en suivront une multitude de rencontres avec le grand public, où les instruments seront présentés à des enfants et adolescents, des musiciens amateurs et professionnels, et tous types de public.

C’est lors de l’un de ces ateliers que va se produire un événement inattendu, expliqué en page 16 : les personnes autistes et en situation de handicap ont un lien immédiat avec l’instrument appelé “OMNI”. L’association va alors se lancer dans le développement de cette “musicothérapie”. En 2010, Cédric Villani reçoit la médaille Fields, après 15 ans de travail acharné. Il est alors déjà directeur de l’Institut Henri-Poincaré depuis 6 ans. A son retour d’Hyderabad, en Inde, où la médaille lui est remise, il trouve sur son bureau de l’Institut un magnifique bouquet de fleurs.

C’est la grande artiste française Catherine Ribeiro, qu’il adule, qui vient de le lui faire envoyer. Exactement au même moment, Patrice vient de lire dans la presse l’annonce de sa médaille Fields, et de son admiration pour Catherine Ribeiro. Particulièrement enthousiasmé par cette lecture, Patrice contacte sans plus attendre Catherine Ribeiro pour lui demander une mise en contact. Cédric rappellera immédiatement, et embarquera dans l’aventure. Patrice propose d’abord à Cédric de devenir parrain, puis Président de l’association, ce dernier acceptera à chaque fois ces propositions sans hésitation. En 2015, une stratégie de développement international est mise en place.